libera-me-texte-blanc

 

 

ACTUALITÉS
Lundi 20 novembre, 20h
Loft de l’Institut Goethe (69002)

Alice Duport-Percier :: chant
Isaure Lavergne :: flûte à bec & basson
Maximin Catineau :: viole de gambe & clavecin
Matthieu Jolivet :: orgue & clavecin

Affranchir le répertoire des temps anciens de ses habits de poussière, voilà qui pourrait résumer la démarche choisie par ces quatre jeunes musiciens, formés au CNSMD de Lyon. C’est en 2015 qu’ils se rencontrent pour la première fois en musique grâce au Miserere de Joseph Michel (1688-1736), oeuvre bouleversante qui devient le ferment de leur amitié musicale. Profondément touchés par sa beauté et par la symbiose qu’elle a fait naître entre eux, les quatre musiciens décident d’emprunter à l’un de ses récits le nom qu’ils souhaitent porter : « Libera me ».

Épris de liberté et d’inventivité, et forts d’une belle complicité, ils ont à cœur de faire sonner dans une interprétation « historiquement éclairée » des partitions aujourd’hui oubliées ou méconnues, avec un attachement particulier pour le patrimoine musical français. Convaincu que la musique ancienne fait encore vibrer les pierres comme les cœurs, Libera me s’attache à aller à la rencontre de publics variés et à valoriser des instruments et des lieux porteurs d’histoire. Loin de vouloir s’astreindre à une esthétique ou à une période donnée, l’ensemble revendique avant tout une démarche et une approche permettant de renouveler la forme traditionnelle du concert « classique ». Il cherche pour cela à rendre accessible son répertoire en s’inspirant d’autres arts comme le théâtre, la littérature et la danse, et s’engage dans des actions de sensibilisation et de création pédagogiques.

Depuis 2015, Libera me s’est produit dans le cadre des « Journées de Musiques anciennes » de Vanves (92), au Festival de Basse-Navarre « Orgue en Baigorri » (64), à l’Ile-de-Ré (17), en Périgord ainsi que dans plusieurs villes de l’agglomération lyonnaise. Il poursuit actuellement sa formation en Master de Musique de chambre du CNSMDL.

Alice Duport-Percier

soprano
Née de parents musiciens, Alice a grandi dans un riche univers musical et a très tôt manifesté le désir de chanter. Elle débute le chant choral au conservatoire de Saint-Priest (69) puis intègre la maîtrise de l’Opéra de Lyon où elle participe à de nombreux opéras comme La Dame de pique de Tchaïkovski, Don Giovanni de Mozart, Lulu de Berg. Elle poursuit sa formation vocale avec Claire Marbot et Bruno Boterf, en se spécialisant dans les répertoires anciens au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon. Licenciée en musicologie, Alice est également titulaire du Diplôme d’Etat d’enseignement de la musique. Animée par le désir de transmettre le plaisir de chanter, elle encadre des groupes au Centre d’enseignements artistiques des « Allumés de la lanterne » de Lyon, et assure la direction artistique de la « Compagnie Fou d’artifice ! » qui propose des stages culturels pour les enfants.

Actuellement en cursus de Master, elle collabore avec de nombreux ensembles : Libera me, Les Kapsber’girls, Les Sphères, ou encore Mystérium. Elle aborde ainsi un répertoire très large, savant et populaire, allant de la musique médiévale à la musique dite « actuelle ».

Isaure Lavergne

flûtes à bec & bassons anciens
Curieuse de tout ce qui a trait aux pratiques musicales anciennes, Isaure se plaît à explorer de vastes champs musicaux, du Moyen-âge au début du XIXème siècle. C’est au contact de Sébastien Marq qu’elle pousse à six ans les portes d’un imaginaire créatif, par l’apprentissage de la flûte à bec. Elle reçoit par la suite l’enseignement de Pierre Boragno au CRR de Versailles, et celui de Pierre Hamon au CNSMD de Lyon où elle poursuit actuellement son cursus en Master.

Désireuse d’élargir son répertoire et sa compréhension de la musique, elle explore avec Mélanie Flahaut et Jérémie Papasergio la grande famille du basson, parcourant aussi bien les chemins de la Renaissance que les portées du Classique. Passionnée par les œuvres inédites et les instruments méconnus, elle s’adonne à l’étude du flageolet français, et entreprend différents travaux de recherche et de transcriptions. Convaincue que la musique naît d’abord de la relation humaine, et la nourrit, elle décide de fonder en 2015 l’ensemble Libera me, avec trois autres étudiants du CNSMD, pour se consacrer à la valorisation du patrimoine baroque français.

Très attachée à la pratique d’orchestre, elle joue par ailleurs sous la direction de Hervé Niquet (Le Concert Spirituel), Dominique Daigremont (Les Goûts Réunis), Sébastien d’héron (Les Nouveaux Caractères), Olivier Schneebeli (Pages et Chantres du CMBV) ou encore François Bazola (ensemble Consonance).

Matthieu Jolivet

orgue & clavecin
Organiste et claveciniste, Matthieu Jolivet se passionne aussi bien pour les grandes oeuvres du Romantisme que pour l’intimité des répertoires baroques. C’est auprès de Jean-Baptiste Robin (CRR de Versailles), François Espinasse et Liesbeth Schlumberger (CNSMD de Lyon) qu’il accomplit son cursus d’orgue et réalise un mémoire sur Louis James Alfred Lefébure-Wély, organiste officiel du Second Empire. Poussé par la volonté croissante de  pratiquer la musique d’ensemble et le plaisir de la vivre avec d’autres, il intègre également la classe de basse continue d’Yves Rechsteiner, et travaille l’improvisation avec Dirk Boerner. Dans le cadre de ce second Master, il entreprend des recherches sur la réalisation du continuo dans la première moitié du XVIIIe siècle, d’après le traité d’accompagnement de Francesco Geminiani.

Aussi bien soliste qu’accompagnateur, Matthieu a pu se produire dans des festivals tels que Toulouse les Orgues, Estivales des Orgues du Jura, Orgues en jeu (Lyon), Mois Molière (Versailles) et au sein d’ensembles de musique ancienne tels que Nulla Dies Sine Musica et Les Goûts-Réunis. Ayant acquis une solide expérience du chant avec la Maîtrise de Notre-Dame de Versailles (dir. Jean-François Frémont), et à « un par voix » dans l’ensemble vocal Clam’à vie, il possède la conviction qu’une pratique vocale est essentielle pour approfondir tant son oreille que sa sensibilité musicale. En 2015, il fonde avec Isaure Lavergne, Alice Duport-Percier et Maximin Catineau l’ensemble Libera me, afin de promouvoir le patrimoine culturel français. Il explore par ailleurs de nouveaux horizons en s’intéressant à l’harmonium et à son répertoire spécifique.

Matthieu est à présent organiste à Notre-Dame de Versailles et enseigne l’orgue au conservatoire de Plaisir (78).

Maximin Catineau

viole de gambe & clavecin
Animé d’une passion particulière pour la création, Maximin Catineau investit différents champs artistiques et pédagogiques avec le désir de transmettre une certaine conception de la vie, liée à ses expériences personnelles. Danseur spécialisé dans les esthétiques de la Renaissance française, violiste et claveciniste,  il intègre la classe de viole de Marianne Muller au CNSMD de Lyon après avoir fait ses premiers apprentissages aux Conservatoires d’Angoulême et de Bordeaux. Désireux d’approfondir sa connaissance du langage musical et de développer ses talents d’improvisateur, il décide de travailler avec Dirk Börner dans le cadre d’un Master d’improvisation au clavecin.

Soucieux d’être acteur de la vie sociale et culturelle, il fonde en 2010 « l’Ensemble Alceste », actif en région Aquitaine, et en 2014 la « Compagnie Fou d’Artifice ! ». S’appuyant sur les pédagogies coopératives, cette Compagnie permet de construire et  de développer des activités pluridisciplinaires avec des enfants & adolescents en région lyonnaise. En 2015, il co-fonde l’ensemble « Libera me » avec le désir de promouvoir le patrimoine culturel français en sortant du cadre du concert conventionnel.

Sa passion pour la pédagogie l’amène à enseigner l’éveil musical ainsi que la formation musicale dans différentes structures lyonnaises. Il est l’auteur des « Joies du Solfège » (Ed. Edilivre, 2015) ainsi que d’un « Traité d’Ecriture des Contredanses Anglaises ».

SAISON 2017-2018

 

  • dimanche 17 décembre
    programme à venir – Concert à Saint-Cyr-au-Mont-d’Or

 

  • samedi 2 et vendredi 15 décembre
    programme à venir – Partenariat avec la Fondation Renaud, Fort de Vaise (69009)

 

  • lundi 20 novembre
    D’une rive à l’autre – Institut Goethe de Lyon (69002)
SAISON 2016-2017
  • Du 30 juillet au 10 août
    « Balade musicale en Périgord » – résidence de travail et création d’un « concert conté » en lien avec le patrimoine périgordin.
    Vendredi 4 août, 17h – Eglise de Fanlac (24)
    Dimanche 6 août, 20h30 – Eglise de St-Cyprien (24)

 

  • Vendredi 2 juin
    Itinéraire d’une âme humaine – Mois Molière, Eglise Notre-Dame de Versailles (78)
  • Samedi 20 mai
    Itinéraire d’une âme humaine – Eglise du Grand-Abergement (01)
  • Mardi 11 avril
    Concert Lumière de Ténèbres – Eglise de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or (69)
  • Du 9 mars au 6 avril 2017
    Projet pédagogique sur les musiques et danses de la Renaissance – école Sainte-Blandine d’Eculy (69)
  • Jeudi 17 novembre 2016
    Création Au Caveau du Château – Château de Saint-Priest (69)
SAISON 2015-2016
  • Mercredi 27 juillet
    Itinéraire d’une âme humaine – Festival de Basse-Navarre, Saint-Etienne-de-Baigorri (69)
  • Mardi 19 juillet
    Itinéraire d’une âme humaine – Temple de Saint-Martin-de-Ré (17)
  • Mardi 22 Mars
    Restez et veillez ! – Eglise de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or (69)
  • Samedi 22 Novembre 2015
    Miserere de Joseph Michel – Festival de Musique Ancienne de Vanves (92)
AU CAVEAU DU CHÂTEAU

Concert-Spectacle créé le 17 novembre 2016 – Château de saint-Priest (69)
en collaboration de Marc Lauras pour le travail scénique

 

Antoine FORQUERAY (1672-1745)
Chaconne « La Buisson » – IIe Suite issue des « Pièces de violes avec la basse continue », Paris (1747)

Pierre CERTON (1515-1572)
Chanson « Je ne l’ose dire », Paris (1540)

Chansonnier de CHARDAVOINE (1576)
Chanson « Mignonne allons voir si la rose »

Jean-Philippe RAMEAU (1683-1764)
Cantate pour le jour de la St Louis – manuscrit conservé à la BNF (c.1740/41)

Jacques-Martin HOTTETERRE (1674-1763)
Quatrième Suite de danses, extraite du Second Livre de Pièces pour la Flûte traversière et autres instruments, Paris (1715)

Anonyme (XVIe siècle)
Chanson« Mon mary va à la taverne »

Pierre PASSEREAU (c.1509-1547)
Chanson « Il est bel et bon » Paris : Attaignant (1534)

Claude GOUDIMEL (c.1520-1572)
Psaume 137 « Estans assis aux rives aquatiques », c.1550/1560

Michel DE LA BARRE (1675-1745)
Air « Biberons, autour de cette table » – Recueil d’airs à boire, Paris (1724)

ITINÉRAIRE D'UNE ÂME HUMAINE

Johann Sebastian BACH (1685-1750)
Prélude en mi bémol Majeur, BWV 552 – Klavierübung III, Nuremberg (1739)

Nicolas BERNIER (1664-1734)
Motet pour tous les temps « Jubilate Deo » – Motets à une, deux et trois voix, avec et sans symphonie, Livre II. Paris (1713)

Louis-Nicolas CLÉRAMBAUT (1676-1749)
Symphonia VI « Sonata detta l’Impromptu » – Collection manuscrite de Sébastien de Brossard

Jean-Philippe RAMEAU (1683-1764)
Cantate pour le jour de la St Louis – manuscrit conservé à la BNF (c.1740/41)

Johann Sebastian BACH (1685-1750)
Fugue en mi bémol Majeur, BWV 552 – Klavierübung III, Nuremberg (1739)

Joseph MICHEL (1688-1736)
Miserere – Paris (1735)

RESTEZ ET VEILLEZ !

Johann Sebastian BACH (1685-1750)
Air « Bete aber auch dabei », cantate Mache dich, mein Geist, bereit
(« Tiens-toi prêt, mon esprit ») – BWV 115

Louis-Antoine DORNEL (c.1680-a.1756)
IIIe Suite pour la flûte traversière , Op.2 – Paris, 1711

Antoine FORQUERAY (1672-1745)
Chaconne « La Buisson » – IIe Suite issue des « Pièces de violes avec la basse continue », Paris (1747)

Joseph MICHEL (1688-1736)
Miserere – Paris (1735)

LUMIÈRE DE TÉNÈBRES

• Improvisation à la viole

• Joseph MICHEL (1688-1736)
Troisième Leçon du IIIe Jour – Paris, 1735

• Victor HUGO (1802-1885)
Ce que c’est que la mort – poème extrait des Contemplations – 1854

Johann Sebastian BACH (1685-1750)
Sonata a viola da gamba e cembalo obligato, BWV 1029

• Michel Pignolet de MONTÉCLAIR (1667-1737)
Deuxième Concert pour la flûte traversière – Paris, 1720

• Improvisation au clavecin

Johann Sebastian BACH (1685-1750)
Air « Meine Seele sei vergnügt », Cantate BWV 204 « Ich bin in mir vernügt » – Leipzig, c.1727

BALADE MUSICALE EN PÉRIGORD

Concert-Spectacle créé le 4 août 2017 – Église de Fanlac (24)

 

Auteurs littéraires

  • Jean Maubourguet (1895-1978) – extrait tiré de « Périgord, terre d’histoire » (ed. Bordas, 1952)
  • Etienne de La Boétie (1530-1563) – Sonnet XXII « Quand tes yeux conquérants »
  • François de Salignac de La Motte-Fénelon (1651-1715) – Fable « Histoire d’une vielle reine et d’une jeune paysanne »
  • Extrait du « Mercure galant », journal mensuel du XVIIIe siècle
  • Géraud Lavergne (1884-1965) – Poème « Le Roi des Fleurs »

Auteurs musicaux

  • Hildegarde von Bingen (1098-1179) – Cum processit
  • Claudin de Sermisy (c.1495-1562) – Chanson « Ô Joli bois »
  • Clément Jannequin (c.1485-1558) – Chanson « Puisque mon coeur »
  • Marin Marais (1656-1728) – Septième Suite en sol Majeur pour viole de gambe et basse continue (1711)
  • André Campra (1660-1744) – extraits de la cantate « La Guerre »
  • Claude Goudimel (c.1520.1572) – Psaume 96 « Chantez à Dieu »
  • Michel de La Barre (16751745) – Air à boire « Buvons, ami ! »
  • Elisabeth Jacquet de La Guerre (1665-1729) – extrait de la cantate « Le Sommeil d’Ulisse »
D'UNE RIVE À L'AUTRE

Programme mettant en regard musique allemande et musique française, dans la première moitié du XVIIIe siècle.

 

  • Improvisation dans le style d’une suite française (prélude, allemande, courante, sarabande)
  • « Choral agencé » : Ach wie flüstig
    Extrait de la cantante BWV26 ; variations improvisées et variations écrites de Georg BÖHM (1661-1733)
  • Sonate en trio : d’après la Sonate en trio BWV 527 de Johann Sebastian BACH (1685-1750) & le Trio en Si bémol de Johann Ludwig KREBS (1713-1780)
  • André CAMPRA (1660-1744)
    Cantate « La Guerre » – Paris, 1747
  • Johann Sebastian BACH
    Air « Meine Seele sei vergnügt », Cantate BWV 204 « Ich bin in mir vernügt » – Leipzig, c.1727

Libera Me – récit
extrait du Miserere (1735)
Joseph Michel (1688-1736)

Cantate pour le jour de la Saint Louis
Jean-Philippe Rameau (1683-1764)

Cantate pour le jour de la Saint Louis
Jean-Philippe Rameau (1683-1764)

Mignonne allons voir
Chansonnier de Chardavoine (1576)

Biberons autour de cette table
Michel de La Barre (1675-1745)

Improvisation – Prélude non mesuré

Chaconne La Buisson
Antoine Forqueray (1672-1745)

Prélude
Jacques-Martin Hotteterre (1674-1763)

« La Renaissance à Écully »
Projet pédagogique réalisé à l’école Ste-Blandine d’Écully auprès de deux classes de CP du 9 mars au 6 avril 2017
+ d’infos

VOUS avez la parole !

Nous avons pour habitude de laisser à disposition de notre public de quoi noter ses impressions, à l’issue du concert. Voici ce qu’il a pu nous écrire…

Itinéraire d’une âme humaine, 29 juillet 2016 – Festival de Basse-Navarre

« Un enchantement ! » ; « Superbe concert ! Quelle classe ! »

 

Au Caveau du Château, 17 novembre 2016 – Château de Saint-Priest

« Tout simplement extraordinaire de fraîcheur et de talent ! »

« Bravo, grande fraicheur, simplicité et beauté. »

« Bravissimo ! Plein d’originalité et de fraicheur… un grand plaisir ! »

« Merci pour la joie que vous donnez.  »

« C’est avec un immense plaisir qu’on découvre les facettes de votre art ! »

 

Lumière de Ténèbres, 11 avril 2017 – Saint-Cyr-au-Mont-d’Or

« Merveilleux, j’ai redécouvert le clavecin et découvert la viole, vous êtes excellents »

« Magnifique, merci pour cette soirée ! »

« Très très beau »

 

Balade musicale en Périgord, août 2017 – Périgord noir (24)

« Votre musique tutoie celle des anges »

« Formidable ! J’ai vécu le temps de votre prestation dans un monde parallèle. Merci ! »

 

 

Contactez-nous

Pour toutes questions ou suggestions, vous pouvez nous contacter via le formulaire ci-dessous, ou de manière plus ciblée aux adresses suivantes :

Direction artistique
Isaure Lavergne : isaure@ensembleliberame.com – +336 79 82 82 46

Direction administrative
Alice Duport-Percier : alice@ensembleliberame.com – +336 71 33 50 47

Relations de presse
Maximin Catineau : maximin@ensembleliberame.com – +336 80 67 66 90

Relations extérieures
Matthieu Jolivet : matthieu@ensembleliberame.com – +336 72 44 42 66

Vous voulez nous aider et participer à notre projet ?

Comme la quasi-totalité des ensembles musicaux, Libera me s’est rattaché à une association qui lui donne son existence légale et juridique.
En tant que particulier, vous avez la possibilité de contribuer à la vie d’une association de plusieurs manières : en mettant à profit vos talents et vos savoirs-faire ; en partageant votre réseau de connaissances et votre expérience ; en finançant la vie de l’association (frais de déplacements, diffusion des concerts, rémunérations des musiciens).
Dans tous les cas, il est nécessaire d’adhérer à l’association ; adhésion qui signifie faire sien le projet qu’elle promeut et défend.

BULLETIN D’ADHÉSION :
corporate-solutions-pdf-picto


adresse :
Ensemble Libera Me
4, rue Eugène Labiche
69800 Saint Priest

Découvrez ceux qui nous soutiennent :

libera-me-sans-fond